Loading…
ALBERT EINSTEIN, UN ENFANT A PART
Aviscene
Equipe
  • Avec Sylvia Roux, Tadrina Hocking et Thomas Lempire
  • Mise en scène de Victoire Berger-Perrin
  • Adapté du roman de Brigitte Kernel, le monde selon Albert Einstein
« Je m’appelle Albert Einstein, je suis allemand et j’ai neuf ans trois quart depuis trois jours, cinq heures et quarante-six minutes. On dit que je, suis un « trop doué ». Je ne comprends pas pourquoi car je n’ai que de mauvaises notes à l’école. Sauf en mathématiques... ».
Equipe
  • Avec Sylvia Roux, Tadrina Hocking et Thomas Lempire
  • Mise en scène de Victoire Berger-Perrin
  • Adapté du roman de Brigitte Kernel, le monde selon Albert Einstein
Résumé
Durée : 65mn

« Je m’appelle Albert Einstein, je suis allemand et j’ai neuf ans trois quart depuis trois jours, cinq heures et quarante-six minutes. On dit que je

suis un « trop doué ». Je ne comprends pas pourquoi car je n’ai que de mauvaises notes à l’école. Sauf en mathématiques... ».

Dyslexique, le jeune Albert est en réalité un surdoué. Mais, personne ne sait l’identifier à cette époque. Il est ridiculisé par ses camarades

d’école : « Albert est bête à manger du foin », « Albert est le plus nul des nul ». Son quotidien est difficile. Sa mère s’agace de son trouble de

langage.

Afin de calmer ses terribles colères, elle lui apprend le piano. Pour le soutenir, Albert, a un meilleur ami, Josef. Il y a aussi ses grands-parents et

son oncle Jacob qui l’encouragent à développer son incroyable talent : les mathématiques et la géométrie ! Il additionne, divise, multiplie, jongle

avec les racines carrées, les hyperboles à la vitesse de l’éclair. C’est presque magique ! Aucune équation ne lui résiste, pas même celles qui

donnent du fil à retordre aux adultes. Et il aime en inventer. Son royaume est là : au cœur de l’univers des chiffres et des figures qui l’entrainent

à imaginer de manière accessible à tous, la théorie de la relativité. Enfant, Albert, est déjà un véritable génie ! Des années plus tard, en 1921,

devenu l’un des plus grands savants de la planète, il obtiendra le Prix Nobel de physique. Son travail est surtout connu du grand public pour

l’équation E=MC2 devenue mythique.

Note d'intention

En 1921, Albert Einstein reçoit le Prix Nobel de Physique. Cent ans après, cet homme reste une figure marquante aux yeux de tous, celle d’un

génie hors du commun. La pièce « Albert Einstein, un enfant à part » adaptée du roman de Brigitte Kernel, révèle que dès son plus jeune âge,

Albert était « différent ». Une différence qui l’enferme dans une grande solitude, une agitation intérieure et une violente colère. Il est passionnant

de découvrir l’enfance de ce génie, ses états d’âme, mais également les proches qui l’ont éduqué, influencé et accompagné : sa famille, ses

rares amis, ses professeurs... chacun ayant participé à sa manière à ce qu’il est devenu.

La mise en scène de ce spectacle aura pour mot d’ordre la légèreté, tant dans la scénographie que dans les déplacements des comédiens qui

resteront sur le plateau tout le long. La priorité sera donnée au jeu des trois acteurs, aux lumières et aux univers sonores. En effet ce spectacle

à vocation pédagogique, notamment auprès des plus jeunes, doit pouvoir se jouer partout.

Pour symboliser la frontière qui sépare Albert du reste du monde, un jeu de lumières isolera Albert au centre du plateau - quand on est enfant,

un génie qui plus est, on pense être le centre du monde - et fera apparaître chaque personnage de son entourage en dehors de sa bulle. Les

interventions des personnages secondaires seront furtives, d’autant plus que 17 personnages seront interprétés par deux comédiens

seulement, évoquant un tourbillon autour de notre personnage principal.

Un génie comme Einstein, même âgé de 9-10 ans, ressent un chaos intérieur que nul ne peut imaginer. Il sera important de le communiquer à

travers un univers sonore reflétant l’agitation du cerveau de l’enfant qui passe son temps à penser, à réfléchir, à tenter de répondre à un « amas

de pourquoi ». En parallèle, des ampoules suspendues depuis le plafond, symboles d’idées qui émergent, s’allumeront de façon plus ou moins

chaotique dès qu’Albert se plongera dans ses mathématiques. Mathématiques qui le passionnent, le font bouillonner et le rendent euphorique,

et qui seront mises à l’honneur puisqu’elles seront finalement le seul univers dans lequel Albert se sentira vraiment épanoui.

Victoire Berger-Perrin

Date de tournée
Date Ville Théatre
06/07/2022 Avignon Les 3 soleils
06/08/2022 Jarnac Festival de Jarnac
23/08/2022 Tahiti Tahiti
24/08/2022 Tahiti Tahiti
Date Ville Théatre
25/08/2022 Tahiti Tahiti
07/10/2022 Le Thillay Espace Pierre Leyder
27/01/2023 Viroflay Auditorium de Viroflay
03/02/2023 Ermont théâtre Pierre Fresnay
Tarif

Vous portez un intérêt à ce spectacle ? Que souhaitez-vous : le prix ?

Le dossier complet ? La revue de Presse ? La fiche technique. Un renseignement ?


DEMANDEZ LE TARIF
Extraits de presse
France Info - 2021-10-21 de
"Un vrai coup de coeur ! Il y a de l'humour, de la tendresse, et finalement très peu de Maths ! "
France Info - 2021-11-10 de
"Si vous voulez en savoir plus sur l'enfance d'Albert Einstein, allez voir cette pièce !! Un spectacle familial !"
France Bleu - 2021-10-18 de
"Einstein enfant, quelle belle idée ! Bravo ! "
Le Parisien - 2022-04-23 de
"Albert Einstein, un enfant à part, GENIAL. Dans une mise en scène vive et joyeuse, trois comédiens livrent un épisode de l'enfance du futur Nobel. Mêlant humour, tendresse et intelligence, célébrant la différence, ce spectacle peut redonner confiance en soi."
Le Point - 2021-11-23 de
"Dans le Top 10 de la sélection des biopics au Théâtre."
Le Figaro - 2021-11-26 de
"Albert, quand on a une intelligence supérieure comme toi, on n'y peut rien. Tu es né ainsi, de la même manière que d'autres viennent au monde avec les yeux bleus ou verts. " Pas facile d'être un surdoué, de découvrir la relativité en regardant passer une bicyclette."
France Inter - 2021-11-08 de
"Coup de coeur ! Une formidable entrée pour connaitre les premières années d'Einstein, pour le jeune public comme pour les adultes."
Le Figaroscope - 2021-11-20 de
"La pièce, adaptée du roman de Brigitte Kernel est une franche réussite, l'interprétation de Sylvia Roux est bluffante, quand à Tadrina Hocking et Thomas Lempire, dans les rôles des parents, grands-parents, instituteur et psychologue, ils sont jubilatoires."
https://www.facebook.com/groups/2928589974045718

Vous portez un intérêt à ce spectacle ? Que souhaitez-vous : le prix ?

Le dossier complet ? La revue de Presse ? La fiche technique. Un renseignement ?


CONTACTEZ-NOUS !